FINANCEMENT

Les moyens de financer votre formation selon votre profil

Demandeur d’emploi

Vous former pour (re) trouver un emploi

Salarié

Vous former pour évoluer

Employeur

Former vos salariés pour grandir ensemble

DEMANDEUR D’EMPLOI

SAVEZ-VOUS QUELLE FORMATION CHOISIR ?
Le bilan de compétences peut vous aider dans cette démarche.

Qu’est-ce que c’est ?
Le bilan de compétences a pour but d'analyser vos compétences professionnelles et personnelles. Le financement passe par le compte personnel de formation (CPF).

Qui est concerné ?
Tous les salariés du secteur privé, ainsi que les demandeurs d'emploi, peuvent bénéficier d'un bilan de compétences.

Combien de temps ça dure ?
La durée du bilan de compétences est de 24 heures maximum. Ces heures se répartissent généralement sur plusieurs semaines.

Comment procéder ?
Contactez-nous pour mettre en place votre bilan de compétence !

ÊTES-VOUS SALARIÉ ?
Si vous êtes dans le secteur privé, vous pouvez utiliser votre CPF.
Si vous êtes dans le secteur public, La demande doit être faite par écrit auprès du département des ressources humaines. L'agent doit préciser le projet d'évolution professionnelle qui fonde sa demande.

Qu’est-ce que c’est ?
Le compte personnel de formation (CPF) fait partie du compte personnel d'activité (CPA). Il vous est propre et recense vos droits acquis durant toute votre vie active et ce jusqu’à votre départ en retraite. Il compte également les formations dont vous pouvez bénéficier. Depuis janvier 2019, vos heures travaillées sont transformées en euros à raison de 15 € par heure.

Ces formations vous permettent notamment d'acquérir une qualification (comme un diplôme ou un titre professionnel par exemple), un socle de connaissances et de compétences ou encore d'être accompagné dans la réalisation d’une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) et d’un bilan de compétences.

Qui est concerné ?
Tout salarié, ainsi que les demandeurs d’emploi ; tout secteur confondu.

Comment procéder ?
Pour mobiliser vos droits CPF, vous devez rechercher votre formation sur le site, créer et compléter votre dossier et le transmettre à un financeur qui examinera votre dossier.

Nous restons à votre disposition pour vous aider à établir toutes vos démarches administratives.

Contactez-nous !

ÊTES-VOUS RECONNU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ ?
Vous pouvez demander un financement complémentaire auprès de l’AGEPHIP.

Qu’est-ce que c’est ?
La mission de l’Agefiph est de favoriser l’emploi des personnes handicapées : les aider à trouver un emploi, à suivre une formation, à conserver un emploi ou encore à créer une entreprise.

Qui est concerné ?
Toutes personnes en situation de handicap qu’elles soient salariées ou en recherche d’emploi.

Combien de temps ça dure ?
L’accompagnement financier réalisé par l’AGEFIPH se fait tout au long de la formation choisie.

Comment procéder ?
Vous devez remplir un dossier de demande d’intervention et, ensuite, adresser ce dossier à l’AGEFIPH.
Votre conseiller Pôle emploi, Cap emploi ou Mission locale, dans le cadre de la recherche d’emploi ou de maintien dans l’emploi, identifie avec vous l’aide de l’AGEFIPH la mieux adaptée à votre situation. Vous constituez avec lui le dossier de demande de financement.

Nous restons à votre disposition pour vous aider à remplir le dossier administratif.

VOULEZ-VOUS EFFECTUER UNE FORMATION DE LONGUE DURÉE ?
Si non, le CPF peut amplement vous suffire.
Si oui, avez-vous travaillé 2 ans dans les 5 dernières années ? La réponse est positive alors le CPF de transition est fait pour vous !

Qu’est-ce-que c’est ?
Le CPF de Transition professionnelle permet aux salariés en CDI ou CDD qui souhaitent se qualifier, évoluer ou se reconvertir professionnellement de financer leur formation.

Qui est concerné ?

    Les salariés en CDI ayant une expérience de 24 mois minimum, dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.
  • Les salariés en CDD ayant une expérience professionnelle de 24 mois minimum, au cours des 5 dernières années, dont un CDD de 4 mois au cours des 12 derniers mois.
  • Les travailleurs handicapés (sans condition d’ancienneté).
  • Les salariés démissionnaires ayant eu une activité professionnelle de 5 ans continus pourront sous certaines conditions, bénéficier d’une prise en charge de la formation.

Combien de temps ça dure ?
La durée de la formation varie selon le projet de transition professionnelle. Toutefois, ce dispositif est prévu pour des formations dites longues.

Comment procéder ?
Vous devez faire la demande auprès de votre employeur 120 jours avant le début de la formation (pour une absence de 6 mois minimum) et 60 jours avant la formation (pour une absence inférieure à 6 mois ou réalisée à temps partiel). Dès que l’autorisation d’absence est acceptée, vous devez envoyer une demande de financement au FONGECIF jusqu’au 31 décembre 2019, et la CPIR à partir de 2020.

AVEZ-VOUS DE L’EXPÉRIENCE POUR LE DIPLÔME VISÉ ?
Si vous avez au moins un an, tentez la VAE !

Qu’est-ce que c’est ?
La VAE vous permet d'obtenir une certification grâce à votre expérience. Cette certification doit être enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et peut être : un diplôme ou titre à finalité professionnelle, un certificat de qualification professionnelle.

Qui est concerné ?
Toute personne ayant exercé une activité professionnelle peut, sous conditions, bénéficier de la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE). Son expérience lui permet d'obtenir une certification afin d'évoluer professionnellement. L'expérience doit être en rapport avec la certification visée.
Vous devez pouvoir justifier d'au moins 1 an (continu ou non) :

  • d'activité professionnelle salariée ou non,
  • de bénévolat ou de volontariat,
  • d'inscription sur la liste des sportifs de haut niveau,
  • de responsabilités syndicales,
  • de mandat électoral local ou d'une fonction élective locale,
  • de participation à des activités d'économie solidaire, si vous êtes accueilli et accompagné par un organisme assurant l'accueil et l'hébergement de personnes en difficultés.

Combien de temps ça dure ?
La durée moyenne d'un parcours VAE avant le passage devant le jury est comprise entre neuf et douze mois. Pour obtenir la totalité de la certification, le candidat peut choisir de se former, d'enrichir son expérience, ou encore se représenter devant le jury.

Comment procéder ?
Vous devez faire "une demande d'autorisation d'absence" ou de "congé VAE" (absence rémunérée de 24 heures maximum consécutives ou non) auprès de votre employeur sous plusieurs conditions :

  • elle doit parvenir à l'employeur au plus tard 60 jours avant le début de votre parcours de validation,
  • elle doit préciser : le diplôme que vous souhaitez préparer, les dates, la nature et la durée des actions de validation ainsi que la dénomination de l'autorité ou de l'organisme qui délivre la certification,

L'employeur doit faire connaître par écrit sa réponse dans les 30 jours suivant la réception de la demande. Il peut reporter votre demande de congé dans un délai de 6 mois maximum mais il ne peut pas la refuser. Autre solution : il est possible de faire sa VAE en dehors de son temps de travail. Dans ce dans ce cas, aucune autorisation d'absence n'est nécessaire.

A chaque étape, notre équipe est à vos côtés pour atteindre votre objectif. Contactez-nous !

SALARIÉ(E)

SAVEZ-VOUS QUELLE FORMATION CHOISIR ?
Le bilan de compétences peut vous aider dans cette démarche.

Qu’est-ce que c’est ?
Le bilan de compétences a pour but d'analyser vos compétences professionnelles et personnelles. Le financement passe par le compte personnel de formation (CPF).

Qui est concerné ?
Tous les salariés du secteur privé, ainsi que les demandeurs d'emploi, peuvent bénéficier d'un bilan de compétences.

Combien de temps ça dure ?
La durée du bilan de compétences est de 24 heures maximum. Ces heures se répartissent généralement sur plusieurs semaines.

Comment procéder ?
Contactez-nous pour mettre en place votre bilan de compétence !

SALARIÉ(E) DU SECTEUR PRIVÉ OU PUBLIC ?
Si vous êtes demandeur d’emploi et salarié (temps partiel) vous pouvez cumuler deux types de financement : CPF et Plan de Développement des Compétences (PDC). Vous avez aussi la possibilité d'effectuer un contrat de professionnalisation et le CPF de transition.

Le CPF, qu’est-ce que c’est ?
Le compte personnel de formation (CPF) fait partie du compte personnel d'activité (CPA). Il vous est propre et recense vos droits acquis durant toute votre vie active et ce jusqu’à votre départ à la retraite. Il compte également les formations dont vous pouvez bénéficier. Depuis janvier 2019, vos heures travaillées sont transformées en euros à raison de 15 € par heure.

Ces formations vous permettent notamment d'acquérir une qualification (comme un diplôme ou un titre professionnel par exemple), un socle de connaissances et de compétences ou encore d'être accompagné dans la réalisation d’une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) et d’un bilan de compétences.

Qui est concerné ?
Tout salarié, ainsi que les demandeurs d’emploi ; tout secteur confondu.

Comment procéder ?
Pour mobiliser vos droits CPF, vous devez rechercher votre formation sur le site, créer et compléter votre dossier et le transmettre à un financeur qui examinera votre dossier.

Nous restons à votre disposition pour vous aider à établir toutes vos démarches administratives.

Contactez-nous !

ÊTES-VOUS RECONNU(E) TRAVAILLEUR HANDICAPÉ ?
Vous pouvez demander un financement complémentaire auprès de l’AGEFIPH.

Qu’est-ce que c’est ?
La mission de l’Agefiph est de favoriser l’emploi des personnes handicapées : les aider à trouver un emploi, à suivre une formation, à conserver un emploi ou encore à créer une entreprise.

Qui est concerné ?
Toutes personnes en situation de handicap qu’elles soient salariées ou en recherche d’emploi.

Combien de temps ça dure ?
L’accompagnement financier réalisé par l’AGEFIPH se fait tout au long de la formation choisie.

Comment procéder ?
Vous devez remplir un dossier de demande d’intervention et, ensuite, adresser ce dossier à l’AGEFIPH.
Votre conseiller Pôle emploi, Cap emploi ou Mission locale, dans le cadre de la recherche d’emploi ou de maintien dans l’emploi, identifie avec vous l’aide de l’AGEFIPH la mieux adaptée à votre situation. Vous constituez avec lui le dossier de demande de financement.

Nous restons à votre disposition pour vous aider à remplir le dossier administratif.

AVEZ-VOUS ÉTÉ LICENCIÉ(E) POUR MOTIF ÉCONOMIQUE ?
Le CSP est fait pour vous !

Qu’est-ce que c’est ?
Le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) est destiné aux salariés licenciés pour motif économique. Ce dispositif a comme objectif de favoriser leur reconversion par des mesures d’accompagnement et une indemnisation spécifique.

Qui est concerné ?
Les salariés licenciés pour motif économique et faisant partis d’entreprises de moins de 1 000 salariés ou d’entreprises en redressement ou liquidation judiciaire (quel que soit l’effectif).
Pour les salariés d’entreprises de plus de 1 000 salariés il s’agit d’un congé de reclassement.

Combien de temps ça dure ?
Le CSP dure 12 mois et débute le lendemain du délai de réflexion de 21 jours.

Comment procéder ?
Votre employeur doit vous proposer le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) :

  • soit lors de l’entretien préalable au licenciement ;
  • soit à l’issue de la dernière réunion des instances représentatives du personnel ;
  • soit au lendemain de la notification de la décision de validation de l’accord collectif ;
  • par remise au salarié, contre récépissé, du document d’information retiré auprès des services de Pôle emploi. (Pour les salariées en congé maternité, ce document peut être remis au plus tard au lendemain de la fin du congé légal.)

Vous disposez d’un délai de réflexion de 21 jours à compter du lendemain de la remise du document pour accepter ou refuser le CSP. Pendant ce délai, vous pouvez avoir un entretien d’information avec un conseiller de Pôle emploi, destiné à éclairer votre choix.

La reconversion passe très souvent, (pour ne pas dire systématiquement) par la formation.

AVEZ-VOUS TRAVAILLÉ AU MOINS 24 MOIS AU COURS DES 5 DERNIÈRES ANNÉES ?
Le CPF de transition peut être une solution.

Qu’est-ce-que c’est ?
Le CPF de Transition professionnelle permet aux salariés en CDI ou CDD qui souhaitent se qualifier, évoluer ou se reconvertir professionnellement de financer leur formation.

Qui est concerné ?

  • Les salariés en CDI ayant une expérience de 24 mois minimum, dont 12 mois dans l’entreprise
  • Les salariés en CDD ayant une expérience professionnelle de 24 mois minimum, au cours des 5 dernières années, dont un CDD de 4 mois au cours des 12 derniers mois.
  • Les travailleurs handicapés (sans condition d’ancienneté).
  • Les salariés démissionnaires ayant eu une activité professionnelle de 5 ans continus pourront sous certaines conditions, bénéficier d’une prise en charge de la formation.

Combien de temps ça dure ?
La durée de la formation varie selon le projet de transition professionnelle. Toutefois, ce dispositif est prévu pour des formations dites longues.

Comment procéder ?
Vous devez faire la demande auprès de votre employeur 120 jours avant le début de la formation (pour une absence de 6 mois minimum) et 60 jours avant la formation (pour une absence inférieure à 6 mois ou réalisée à temps partiel). Dès que l’autorisation d’absence est acceptée, vous devez envoyer une demande de financement au FONGECIF jusqu’au 31 décembre 2019, et la CPIR à partir de 2020.

Pour vous accompagner dans ce changement de vie professionnel, notre équipe est à votre disposition. N’hésitez pas à nous appeler pour que nous puissions vous aider à remplir les formalités administratives !

CHEF D’ENTREPRISE

► VOUS SOUHAITEZ RÉALISER UNE FORMATION POUR VOUS-MÊME

QUEL EST VOTRE STATUT ?
  • Assimilé salarié (SAS, SASU)
    Il suffit de se salarier et de suivre le parcours dédié au salarié.
  • TNS : Travailleur Non Salarié (SARL, EIRL, EURL)
    Vous êtes sans doute rattaché à l’Agefice.

Qu’est-ce que c’est ?
L’AGEFICE est le Fonds d’Assurance Formation (FAF) du Commerce, de l’Industrie et des Services : il assure la gestion des fonds issus de la collecte de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP, perçue par l’intermédiaire des URSSAF ou la Sécurité Sociale des Indépendants) et le financement des formations pour les Chefs d’entreprise / Dirigeants non- salariés et leurs Conjoints collaborateurs ou Conjoints associés de ces 3 secteurs d’activité.

Qui est concerné ?
L’AGEFICE a pour mission de favoriser la montée en compétence des Dirigeants non-salariés et de leurs Conjoints collaborateurs en permettant l’accès à la formation pour le plus grand nombre.

Combien de temps ça dure ?
L’accompagnement financier réalisé par l’AGEFICE se fait tout au long de la formation choisie.

Comment procéder ?
Le demandeur vérifie s’il relève de l’AGEFICE
Il choisit une formation

Le choix de la formation et du Centre de formation appartient au Chef d’entreprise.
Une fois le choix de la formation validé, l’Organisme de formation lui fournit le programme et la convention de formation (à défaut, il lui remet un devis).

Comme toujours, nous vous accompagnerons à chaque étape ! Contactez-nous !

ÊTES-VOUS RECONNU « TRAVAILLEUR HANDICAPÉ » ?
  • Profession libérale
    C’est à priori le FIFPL qui pourra vous financer votre formation.

Qu’est-ce que c’est ?
Le FIF PL est un fonds d’assurance formation agréé par Arrêté Ministériel du 17 mars 1993, publié au Journal Officiel, le 25 mars 1993.
Il a été créé à l’initiative de l’UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales) et des organisations professionnelles adhérentes, conformément aux dispositions de la loi du 31 décembre 1991, portant sur la formation continue des Travailleurs Indépendants et des Professionnels Libéraux, faisant obligation à tous de s’acquitter de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP).

Qui est concerné ?
Toute personne en situation professionnelle indépendante et / ou libérale.
Combien de temps ça dure ?
L’accompagnement financier réalisé par le FIFPL se fait tout au long de la formation choisie.

Comment procéder ?
Tout professionnel libéral qui souhaite bénéficier d’une prise en charge doit compléter préalablement sa demande de prise en charge en ligne (www.fifpl.fr).
Nous répondons présents pour aider dans cette démarche. Contactez-nous !

► VOUS EXERCEZ EN PROFESSION LIBÉRALE

Profession libérale
C’est à priori le FIFPL qui pourra vous financer votre formation.

Qu’est-ce que c’est ?
Le FIF PL est un fonds d’assurance formation agréé par Arrêté Ministériel du 17 mars 1993, publié au Journal Officiel, le 25 mars 1993.
Il a été créé à l’initiative de l’UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales) et des organisations professionnelles adhérentes, conformément aux dispositions de la loi du 31 décembre 1991, portant sur la formation continue des Travailleurs Indépendants et des Professionnels Libéraux, faisant obligation à tous de s’acquitter de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP).

Qui est concerné ?
Toute personne en situation professionnelle indépendante et / ou libérale.
Combien de temps ça dure ?
L’accompagnement financier réalisé par le FIFPL se fait tout au long de la formation choisie.

Comment procéder ?
Tout professionnel libéral qui souhaite bénéficier d’une prise en charge doit compléter préalablement sa demande de prise en charge en ligne (www.fifpl.fr).
Nous répondons présents pour aider dans cette démarche. Contactez-nous !

► VOUS SOUHAITEZ FINANCER LA FORMATION D'UN(E) SALARIÉ(E)

Avant l'embauche
Pôle emploi est un acteur clé de cette phase. 2 systèmes vous sont proposés : POEI

Qu’est-ce que c’est ?
Il s’agit d’une aide pour une formation avant l’embauche, attribuée selon la nature et/ou la durée du contrat de travail. La POEI consiste à faire bénéficier une formation à un demandeur d’emploi en amont de son embauche.

Qui est concerné ?
Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, indemnisés ou non, présélectionnés pour occuper l’emploi disponible. La POEI est également ouverte aux salariés en CUI-CAE et en CUI-CIE (en CDD ou en CDI) et aux salariés en CDD au sein d’une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE).

Combien de temps ça dure ?
La durée de la formation est de 400 heures maximum.

Comment procéder ?
Une offre d’emploi doit avoir été déposée auprès de Pôle Emploi. L’employeur s’engage à recruter le demandeur d’emploi à l’issue de la formation (en CDI, CDD ou contrat d’alternance de 12 mois minimum). Le plan de formation est élaboré conjointement par Pôle Emploi et le futur employeur. Votre OPCO peut également être associé à la démarche en cas de reste à charge pour l’entreprise. Une convention est signée entre les différentes parties. Plusieurs POEI peuvent être conclues par une même entreprise si plusieurs offres d’emploi ont été publiées.

Le poste concerné doit être pourvu en : CDD d’une durée au moins égale à 12 mois ; CDI ; contrat de professionnalisation d’au moins 12 mois en CDD ou en CDI ; contrat d’apprentissage.

Une fois le candidat sélectionné, le plan de formation est établi par l’entreprise, Pôle Emploi et votre OPCO. L’employeur doit s’engager à embaucher le candidat à l’issue de la POE.

Nous vous aidons à chaque étape pour intégrer dans les meilleurs délais votre futur salarié. N’hésitez pas à nous contacter !

À l'embauche
Vous avez à votre disposition différents types de contrats : de professionnalisation et d’apprentissage.

Qu’est-ce que c’est ?
Le contrat pro permet d’alterner travail en entreprise et formation professionnelle. Le salarié perçoit une rémunération calculée en fonction de l’âge et du niveau de formation (55% du smic minimum pour les moins de 21 ans, 70% du SMIC pour les 21 ans et plus et 100% du SMIC pour les plus de 26 ans). Des aides supplémentaires peuvent être octroyées selon le profil de l’employé. Le salarié monte en compétences selon vos exigences

Qui est concerné ?
Le contrat pro est accessible aux 16-25 ans ou aux plus de 26 ans demandeurs d’emploi.

Combien de temps ça dure ?
Le contrat de professionnalisation dure 1 à 2 ans et dans certains cas, jusqu’à 3 ans

Comment procéder ?
Vous créez une offre d’emploi, ou vous gardez votre stagiaire POEI ou AFPR. Nous construisons ensemble le parcours de formation et nous formons votre salarié sur son poste de travail.

Rencontrez-nous pour la mise en place de ce contrat !

Après l'embauche
Trois solutions s’offrent pour monter en compétences vos salariés: le CPF Employeur

Qu’est-ce que c’est ?
Le compte personnel de formation (CPF) fait partie du compte personnel d'activité (CPA). Il vous est propre et recense vos droits acquis durant toute votre vie active et ce jusqu’à votre départ en retraite. Il compte également les formations dont vous pouvez bénéficier. Depuis janvier 2019, vos heures travaillées sont transformées en euros à raison de 15 € par heure.

Ces formations vous permettent notamment d'acquérir une qualification (comme un diplôme ou un titre professionnel par exemple), un socle de connaissances et de compétences ou encore d'être accompagné dans la réalisation d’une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) et d’un bilan de compétences.

Qui est concerné ?
Tout salarié, tout secteur confondu.

Combien de temps ça dure ?
Le long de la vie active du salarié.

Comment procéder ?
Avec l’autorisation du salarié, nous vous accompagnons à chaque étape du processus administratif auprès de votre OPCO. Prenons rendez-vous !

Votre salarié est-il reconnu "Travailleur handicapé" ?
L’Agefiph peut vous accompagner et financer l’installation et la montée en compétences de votre salarié.

Qu’est-ce que c’est ?
La mission de l’Agefiph est de favoriser l’emploi des personnes handicapées : les aider à trouver un emploi, à suivre une formation, à conserver un emploi ou encore à créer une entreprise.

Qui est concerné ?
Toute personne en situation de handicap qu’elles soient salariées ou en recherche d’emploi.

Combien de temps ça dure ?
L’accompagnement financier réalisé par l’AGEFIPH se fait tout au long de la formation choisie.

Comment procéder ?
Vous devez remplir un dossier de demande d’intervention et, ensuite, adresser ce dossier à l’Agefiph.
En revanche, pour les aides suivantes, vous devez obligatoirement passer par un conseiller :

  • Aide au parcours vers l'emploi,
  • Aide la formation dans le cadre du maintien dans l’emploi,
  • Aide la formation dans le cadre du parcours vers l’emploi,
  • Aide à l’accueil, à l’intégration et à l’évolution professionnelle des personnes handicapées,
  • Aide à la recherche de solutions pour le maintien dans l’emploi des salariés.

Nous restons à votre disposition pour vous aider dans toutes vos démarches. Contactez-nous ?

Ne manquez pas nos conseils !

Nous ne vous spammons pas ! Notre newsletter est bimestrielle 😌

Retour en haut
Aller au contenu principal